EDITORIAL 2020

Mis à jour : sept. 15


2020, année zéro : nouveaux souffles, nouveaux horizons pour construire le monde post-carbone. La crise économique, la crise écologique et tout dernièrement la crise sanitaire avec la pandémie du COVID19 ont profondément marqués les esprits. Plus que jamais, les consom’acteurs doivent se mobiliser pour la relance économique tout en ayant comme objectif la neutralité carbone du pays. Notre défi !


L’année 2020 marquera la rupture avec l’ancien monde. Construire un monde post-carbone est-il réalisable, est-il finançable et est-il acceptable ? Cinq ans ont passé


depuis la COP21 en 2015 à Paris, cinq années de négociations en faveur du climat et pourtant, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a démontré les limites de l'accord de Paris : les émissions de gaz à effet de serre sont de nouveau en hausse après une période de stagnation et les financements des engagements pris lors de la COP21 ne sont pas au rendez-vous. Le point central de l'accord de Paris visait à limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, voire à 1,5 degré. Selon certains experts, on atteindrait les 3 degrés en 2030 !


Cependant, selon Valérie Masson-Delmotte, climatologue au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et coprésidente du groupe de travail sur les sciences du climat du GIEC : "D'un point de vue du fonctionnement du climat, il n'est pas impossible de contenir le réchauffement de la planète, même à 1,5 degré. Cela étant, ça demande des transitions sans précédent historique. Cela demande


rait d'agir extrêmement vite. Il faudrait que les émissions mondiales de dioxyde de carbone baissent de moitié d'ici 2030. Notre rapport montre que les solutions technologiques sont là. Il y a des leviers d'action à tous les niveaux de la société, que ce soit du côté des États, des collectivités, des entreprises ou des citoyens. Mais on montre également qu'il y a des barrières. Il y a donc un enjeu de gouvernance, de sorte à permettre que ces solutions soient déployées le plus rapidement possible ".


La mobilisation de tous pour le climat sera-t-elle la solution pour atteindre les objectifs, sera-t-elle suffisante ? Pendant deux jours, les 21 et 22 octobre 2020, E5T se mobilisera pour réfléchir à la construction d’un monde post-carbone


Myriam Maestroni, Présidente de la Fondation E5T.

© 2019 - E5T.fr - Mentions légales